Une page se tourne...

Portrait de SHKareshi
Billet écrit par SHKareshi
Le ven, 13/12/2013 - 00:13

Jeudi 12 décembre, 6H du matin, le réveil sonne. Aaah, c'est une drôle de journée qui s'annonce. Eh oui, c'est un peu comme "la dernière journée". Après, rien ne sera plus pareil...

La grève de train est annoncée depuis quelques jours, j'ai donc pu prendre mes dispositions. Plutôt que d'aller à la gare habituelle (à 30 minutes en voiture), c'est jusqu'à Limoges, qu'il faudra me rendre... À une heure de route, et évidemment, avec des galères de parking en perspective. La voiture démarre sans trop de mal, mais le chauffage met un peu de temps à dégivrer le pare-brise. J'allume la radio pour écouter les infos et… "Pic de pollution annoncé à Paris, on déconseille aux asthmatiques, aux personnes âgées et aux jeunes enfants de sortir". Eh ben, ça commence bien… Et ça ne s'arrange pas avec les routes complètement gelées et glissantes. Arrivé à Limoges, comme prévu, galères de parking… Mais c'est encore pire que je n'aurais pu le penser : sur le parking gratuit, c'est la fête foraine.

Quelques heures de train, et me voilà à Paris. Rencontres avec des collègues, tout ça, presque comme si rien n'était. Il paraît pourtant que pas mal de monde du "milieu" souhaite notre échec… Ah bon ? Les gens n'ont vraiment rien d'autre à faire que souhaiter du mal aux autres ? C'est bien dommage. Ce n'est pas en pensant comme ça qu'on sortira notre monde de son état déplorable. Bref ! Il paraît aussi qu'à ma place, pas mal de monde n'aurait pas fait le déplacement, entre les grèves, le gel, les reports de dernière minute… Oui mais, je n'ai pas été éduqué comme ça, et je crois qu'en plus, quand j'ai travaillé au Japon, on m'a appris ce que signifie vraiment le sens du professionnalisme et des responsabilités. De toute façon, ne serait-ce que par respect pour les lecteurs, les libraires, les éditeurs japonais, les auteurs, mes futurs ex-collègues, ça coulait sous le sens.

La réunion DelSol se passe sans encombre, presque normalement. J'aurai cru que j'aurai eu un peu plus de mal à me contenir... Et puis, c'est déjà l'heure des au-revoir. Il y a ceux qui font comme si vous n'étiez déjà plus là, il y a ceux qui sont tristes, il y a ceux qui vous encouragent, il y a ceux qui vous expriment de la reconnaissance. Toute la palette habituelle de comportements humains, en somme. Et voilà, c'est fini… Le train est bondé, bien évidemment. De toute la journée, il n'y en avait qu'un seul, alors forcément…

Une chose est sûre : pendant toutes ces années, il n'y a pas un seul titre que je regrette. Rien, aucun, même ceux qui n'ont pas trouvé leur public. Il y a parfois des gens bizarres qui vous demandent : "Mais pourquoi vous avez sorti ça ?!", comme si on faisait exprès de choisir "des titres invendables". Aujourd'hui encore, j'ai toujours la naïveté de croire que si j'aime un livre, il n'y aucune raison pour que d'autres ne l'aiment pas. Alors non, je n'ai aucun regret. Sur aucun titre, même ceux qui ont plombé nos résultats, je n'ai de regret. Et jamais, oh grand jamais, nous n'avons fait paraître un titre pour uniquement faire de l'argent. Je les aurai tous aimé, sans exception, et quoique pourront en dire certaines mauvaises langues (enfin, il y a bien 1 seule et unique série qui me laissait complètement indifférent, à la base, mais le travail édito et promotionnel qu'on a fait dessus était suffisamment drôle pour que ça finisse par m'enthousiasmer). Et maintenant, c'est fini…

Aaah, que j'aurais aimé gérer la transition des couvertures de Fight Girl depuis le changement de design au Japon… Aaah, que j'aurais aimé finir en apothéose les derniers tomes brillants de Switch Girl !!. Aaah, que j'aurais aimé remporter un prix à Angoulême pour Zero pour l'éternité (ah non, ça… c'est foutu !). Aaah, que j'aurais aimé défendre les prochains tomes de Parapal, et expliquer pourquoi cette série parle du besoin de remettre de l'amour dans nos sociétés (les révélations sur les extra-terrestres ne vont plus tarder à tomber)… Aaah, que j'aurais aimé briefer les graphistes pour créer les couvertures des nouvelles séries 2014 que nous avons déjà faites signer… Aaah que STOP. Le train arrive en gare de Limoges.

Sur le chemin du retour, plus de verglas, malgré le froid. Et puis, il y a même deux biches sur la route, pour m'accueillir. Ne reste plus qu'à aller promener le chien dans les bois de Rancon, sous la lumière douce et bienveillante de la Lune. Idéal, pour faire le vide…

Le vide…

Et se tourner vers demain, le sourire aux lèvres !

Merci à tous, pour ces (presque) dix dernières années.

Commentaires (8)

Portrait de Natth

Félicitations pour les titres que vous avez sortis. Je ne connais pas la série que vous avez publié sans conviction, mais je trouve émouvant que vous ayez fini par l'aimer ^^

"Il paraît pourtant que pas mal de monde du "milieu" souhaite notre échec…" : C'est le type d'attitude qui me débecte profondément. La situation économique actuelle est difficile, le manga et la BD asiatique (voire la BD en général) sont dans une phase économiquement descendante (même s'il y a abondance de titres)... Et pourtant il y a toujours des gens qui souhaitent le malheur des autres, en oubliant qu'un échec peut se répercuter sur tout le monde. Une série ralentie, mal publiée (fautes, mauvais papier...), c'est aussi le risque qu'un lecteur se dise que le manga ne vaut d'être acheté qu'en série complète et bien publiée. Bref, mieux vaut ne pas se soucier des idiots ou des masochistes...

Seediq Bale était une réussite, tant du point de vue BD qu'appareil critique, ce qui est très rare. Chez Delcourt, j'espère pouvoir continuer à lire Onmyouji, même si je crains un peu pour la qualité ou le rythme de sortie. En fait, ce ne sont pas les délais qui m'inquiètent (dans 10, 20 ou 30 ans, je serai encore là ^^), mais le fait qu'elle puisse être arrêtée. Gardons confiance !

Portrait de SHKareshi

La série en question me laissait moi indifférent, mais elle était soutenue en interne par d'autres personnes qui avaient très envie de la publier. Du coup, quand on bosse ensemble sur un projet, on se fait assez facilement emporter par l'enthousiasme collectif ^^

Portrait de Morgan

Eh oui, une page se tourne... et une nouvelle aventure commence ! Tout à écrire, tout à créer, tout à tenter. Flippant, certainement, mais toujours avec ton enthousiasme habituel, non ? Regarder devant, avancer, rester fidèle à soi-même et hop !
Bon courage pour la suite. Hâte de voir votre prochain titre.

Portrait de Carolus

C'est toi qui nous remercie... c'est plutôt à nous de vous remercier. ^^ J'ai toujours un pincement au cœur quand je pense à la fin de votre collaboration avec Delcourt. J'ai pu découvrir tellement de bons mangas grâce à vous (A fleur de peau, Comme elles, Simple comme l'amour, Le pacte des yokai et j'en passe). Je partage les craintes de Nath quant à l'avenir de certaines séries Delcourt dont Omnyôji.
En tout cas, j'espère que malgré les difficultés du marché du shôjo actuellement, Akata pourra quand même nous faire découvrir quelques perles que vous seuls arrivez à nous dénicher.

Portrait de SHKareshi

Delcourt s'est engagé à publier les séries, donc personnellement, je ne suis pas inquiet. Et Pierre Valls a véritablement envie de bien faire les choses. Gardons donc confiance, et continuez à défendre le catalogue Delcourt (pendant près d'un an, les nouvelles séries auront été apportées par Akata).

Portrait de Rosalys

Professionnel et constructif jusqu'au bout, jusque dans les souhaits. Bravo pour ce parcours dense et riche de fantastiques ouvrages. L'âge d'or du jôsei restera résolument Akata pour moi, et pour avoir amené ces titres novateurs vers le public francophone, encore merci !

Portrait de SHKareshi

J'espère qu'on pourra continuer à publier des mangas pour femmes adultes... Ca serait vraiment cool ! On doit trouver notre équilibre, tout ça, prendre notre rythme de croisière... Mais bon !!! Je suis confiant ^o^

Portrait de Emmanuel

Effectivement, je ne crois pas que ça soit à vous de nous remercier (en tout cas, je pense avoir suffisamment de raison pour me dire que ce serait plutôt à nous de le faire).
Je ne crois pas qu'il soit idiot de penser qu'un manga qui vous plait puisse plaire à d'autre. Fragment ou Ki-Itchi ne se sont pas suffisamment vendu, ça ne les empêchent pas d'être des titres de qualité. Si les éditeurs ne sortaient plus que des mangas "qui marchent", le monde de l'édition de manga serait chiant au possible.
Je suis curieux de voir ce que vous nous réservez à l'avenir, mais je sais que vos choix éditoriaux seront surement plus intéressants que ceux de pas mal de vos concurrents.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.