Campagne de campagne

Portrait de SHKareshi
Billet écrit par SHKareshi
Le dim, 23/03/2014 - 23:55
Catégories: 

Ce soir, c'est soirée électorale ! Et comme chez Akata, on n'a pas assez de travail comme ça (o_O?!) et qu'on est parfois un peu psychopates, nous avons décidé d'en faire encore plus : deux d'entre nous étaient sur une liste électorale de Rancon, là où nous vivons, là où est installé notre entrerprise. Eh oui, car la solution au désordre actuel viendra d'initiatives locales et collectives. N'avons-nous pas publié Les fils de la terre, Simple comme l'amour, Tajikarao ou plus récemment Moi, jardinier citadin ? Ces livres sont à l'image de notre vie, de nos préoccupations, de notre quotidien. Au fil des derniers mois, l'idée de participer à la municipalité est née, et de fil en aiguille... Voilà. Après trois heures de dépouillement, le verdict est tombé. Reste plus qu'à... bosser ! Et il y en a des choses à faire, dans un petit bourg comme le nôtre. Car j'ai l'intime conviction qu'il est beaucoup plus efficace d'être concrèt à l'échelle locale qu'ailleurs, et que c'est par la somme d'initiatives positives que viendra un vrai changement de société.

Nous avons rêvé d'un conseil municipal apolitique qui serait représentatif de toutes les diversités de Rancon, avec des gens du cru, des néo-ruraux, des jeunes et des anciens, des agriculteurs (de toutes sensibilités), des employés, des artistes, des retraités, des français, des étrangers... Ce rêve est devenu réalité, et il aura fallu un seul tour pour ça, avec 72,01% de participation. Quand je vois les résultats nationaux et les traitements de médias, je suis atterré. Il ne faut pas s'étonner du taux d'abstention à l'échelle du pays : les municipales ne sont pas et ne devraient pas être un enjeu national repris par les grands partis. Non, elles devraient être une multitude d'enjeux locaux et humains. Le reste, ça me donne juste envie de vomir, c'est de la politique égoïste et vide de sens. Il ne faut pas s'étonner du taux d'abstention. On se fait la guerre, on parle d'opposition, du peuple qui s'exprime (ah bon ?)... La réalité, c'est que ça ne fait qu'exacerber les différences, la haine et l'intérêt personnel, et qu'on en oublie les vrais enjeux : la défense des communes et du bien des "petites gens". Ce dont les gens ont besoin aujourd'hui, c'est justement de savoir (re)travailler "ensemble", en se respectant chacun dans toutes ses différences. Notre futur conseil municipal sera à cette image, et je pense que certains débats seront compliqués, tant les sensibilités y sont variées. Mais c'est ce qui est justement enrichissant, c'est ce qui nous permettra à tous d'avancer !

Fini le temps des paroles... Il va falloir agir, maintenant ! Bon ben... C'est parti pour une nouvelle aventure !

Commentaires (6)

Portrait de zahra

bon courage !!! et encore bravo !

Portrait de Gemini

Félicitations !

Il n'y a que les médias et les Parisiens pour voir un scrutin national. Dans la plupart des communes, les candidats n'ont même pas d'étiquette, donc je ne vois pas comment ils peuvent tirer des conclusions.

Portrait de Emile Pierre Fauvet

Félicitations, bon courage

Portrait de Kuuki

Dans la plupart des petits villages de chez moi on atteint quasiment les 80% de participation.
J'étais sur le cul, on avait qu'une liste, l'intérêt était minime. Reste qu'on est 80% à s'être déplacés. C'est plutôt cool.

En tous les cas, toutes mes félicitations à vous deux (je suppose?!) et bon courage!

Portrait de Michael Almodovar

congratz!

 

Portrait de SHKareshi

Eh eh, merci à tous ! Effectivement, nous sommes passé tous les deux... En tout cas, ça fait plaisir de voir que, effectivement, dans les villages et petites villes, les gens sont investis. On nous saoule avec l'abstention & co, mais ça concerne surtout les grandes villes !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.