Actualité du mer, 27/11/2019 - 17:26
Catégories : Akata

Yuhki Kamatani fait sans aucun doute partie des artistes qui ont marqué profondément le paysage du manga. Déjà, avec Nabari (autrefois publié chez Kazé Manga), son travail avait été très remarqué. Mais la publication, en février 2018, d'Eclat(s) d'âme, a fini de marquer les esprits : à n'en pas douter, Yuhki Kamatani décrit les êtres humains comme peu de personnes savent le faire. Un an après la fin de sa série devenue culte, c'est avec un plaisir bien particulier que nous vous annonçons la publication de son autre bijou de sensibilité : Nos c(h)oeurs évanescents.

Résumé : Yutaka Aoi est un jeune garçon particulièrement sensible et réservé. Introverti, c’est grâce à la musique et au chant qu’il s’ouvre aux autres. Aussi, en entrant au collège, il souhtaite en intégrer la chorale. Avec sa voix d’ange très cristalline, il espère même devenir soprano. Mais tandis que la chorale manque de voix masculines, acceptera-t-on qu’il interprète une partie souvent confiée à des femmes ?

Nos c(h)oeurs évanescents se construit donc autant comme l'histoire d'une chorale de collégiens, que comme le portrait de différents membres qui la composent. Avec beaucoup de poésie et d'empathie, Yuhki Kamatani croque le quotidien de ses protagonistes comme peu savent le faire. L'oeuvre parle en filigrane de la vie en groupe, de la construction de soi à l'adolescence (et à la puberté), de l'importance de trouver sa place, du rôle de l'art dans l'expression de son individualité… Totalisant 8 tomes, ce manga a été prépublié dans les pages du magazine Morning. La version française sera publiée à un rythme trimestriel, à partir de février prochain. A noter que tous les tomes (à l'exception du volume 7) s'ouvriront sur une magnifique page couleur, dont Yuhki Kamatani a le secret.

Une actu à propos de

Commentaires

Lucille le 27 11 2019 17:37

Quelques coquilles dans l'annonce et le résumé : "son travail avait (été)", il manque le verbe être et dans le résumé : Aussi, en entrant en collège, il souhtaite en intégrer la chorale", cette phrase n'est pas française, ça ne serait plutôt : "Aussi, en entrant (au) collège, il souhaite intégrer la chorale".

SHKareshi le 27 11 2019 17:46

Oh là là… Encore une fois, merci pour ces remarques. C'est corrigé…

Lucille le 27 11 2019 17:49

De rien avec plaisir, si je peux paraître sèche dans le message ce n'est pas le cas, je vous adore (l).

SHKareshi le 27 11 2019 17:52

Ah ah, non je trouve pas ça sec du tout. J'apprécie (et j'ai honte) qu'à chaque fois quelqu'un prenne le temps de (re)lire et corriger. Ca fait plaisir !

Heiji-sama le 27 11 2019 21:57

Juste une autre petite coquille. La série a été pré publiée dans le Morning Two (mensuel) et non Morning (Hebdo).

Lethalya le 29 11 2019 10:16

Oupsi, une nouvelle petite coquille : "il souhtaite" ;)
Sinon, il a l'air joli et vraiment sympa comme tout !

Laissez un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.