Complément affectif

Minami Fuji a 27 ans et elle travaille dans une agence de pub. Mais à force de trop s´investir dans son travail, elle va négliger sa vie sentimentale . Un manque de communication, de relations avec son conjoint va amener ce dernier à la quitter. Cette rupture provoque ra en Fujiun vide énorme, qui la poussera à reconsidérer sa vie. Pour échapper à sa solitude, Fuji tentera de se réfugier dans son travail. Mais la vie n´est jamais aussi simple qu´on le voudrait. En commençant à sortir avec ses collègues le soir, la jeune femme découvrira que leurs personnalités sont marquées par les blessures de la vie...

Contrairement à ce que voudrait nous faire croire certains, dans nos sociétés, la femme est encore loin d´être l´égale de l´homme. Trop souvent, elles doivent choisir entre travail et amour. Face à ce constat, on comprend très facilement qu´aujourd´hui encore - voire plus que jamais - les femmes doivent se battre pour se faire accepter. Mais Mari Okazaki sait éviter les clichés d´un féminisme idiotement revendicateur. Et c´est avec sa subtilité habituelle que la mangaka va amener son héroïne à s´interroger sur sa condition féminine dans sa vie professionnelle et sociale.

Subtilité, car sensibilité. Et quand connaît le parcours de la mangaka, on est à peine surpris des sensations qui se dégagent à la lecture de Complément affectif : l´histoire semble partiellement autobiographique. En effet, une « étrange coïncidence » fait que Mari Okazaki, avant de se consacrer à sa carrière de mangaka, atravaillé dans une agence de communication. Résultat, Complément affectif touche et bouleverse, parce que Mari Okazaki écrit et dessine au plus près ses propres sentiments : confus, contradictoires, passionnés, ceux qui étreignent les jeunes femmes d´aujourd´hui, prisonnières d´une pression sociale terrifiante, galvanisées par une quête de perfection éreintante.

Des portraits de femmes brossés par petites touches précises, malicieuses ou poétiques. De Yugii, la rédactrice free-lance impitoyable et lucide, qui préfère jouer les backstreet et garder son énergie pour le travail, à l´enjôleuse Watanabe, qui ne perd pas une occasion de flirter. Mais les hommes ne sont pas en reste, égarés dans cette tourmente, toujours sur la touche, hésitant à s´engager, embarrassés par leurs sentiments. Un point de vue masculin qui fait que les sentiments décrits sont universels. Mari Okazaki développe avec élégance et maîtrise une histoire complexe et sensible. Les images qu´elle déploie pour nous plonger dans l´univers trouble et oppressant où se débat l´héroïne de ce manga marquent notre imaginaire : on voudrait simplement tendre la main pour la consoler.

Tout le paradoxe décrit par ce manga réside, pour ainsi dire, dans le fait que Minami Fuji, travaillant dans une agence de communication, n´a finalement jamais réussi à s´ouvrir réellement aux autres. Peu à peu, sous le trait sensuel de Mari Okazaki, elle brisera sa coquille pour découvrir, au gré des pages, de nouveaux sentiments. Finalement, et comme à son habitude, la mangaka nous parle de nous-mêmes, et du même coup du malaise des sociétés d´aujourd´hui.

Après un oneshot plutôt difficile d´accès, c´est donc très fièrement que nous vous proposons Complément Affectif, toujours en cours de publication au Japon. A ce jour, ce manga est le plus long de l´oeuvre de Mari Okazaki. D´ordinaire habituée aux histoires courtes, la mangaka expose cette fois-ci son talent sur de nombreux tomes (3 à ce jour, et un quatrième toujours en prépublication) : une occasion rêvée, pour ses lecteurs, de la découvrir dans « un autre registre ».

Parlez-en à vos amis :
Acheter en ligne :

Vous avez aimé ? Alors vous aimerez peut-être :

Dernier Soupir

ukari Ishii, un danseur sur le déclin et Hajime Anzai, jeune femme en quête d’on ne sait quoi, se rencontrent un soir dans la salle d'attente d’un love hôtel.

Commentaires

Portrait de Madisson'

Bonjour,
J'aurai aimé savoir si vous alliez rééditer les volumes manquants de cette série ? Est-il possible d'avoir une réponse à l'adresse suivante : fmthonney@gmail.com ?
Merci d'avance!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Entrez les caractères qui apparaissent dans l'image.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.