Enfin l'héroïne ?

Portrait de SHKareshi
Actus proposée par SHKareshi
Le mer, 22/05/2013 - 16:02
Catégories : 

C'est après-demain que sort au Japon le dixième et déjà dernier tome de No Longer Heroine, le shôjo manga de Momoko Koda ! Après bien des déboires, après s'être fait tant de film dans sa tête, après s'être tappée tant de délires inutiles... Hatori, looseuse des temps modernes, galériennes de tous les jours, va-t-elle réussir à trouver l'amour à devenir l'héroïne de sa propre histoire ? Rien n'est moins sûr, mais la couverture laisse apparaître une jeune fille qui semble enfin avoir trouvé le bonheur !

A noter que malgré la fin des aventures de Hatori, Momoko Koda se paie le luxe d'un mini-crossover, avec son amie et mangaka Mika Yamamori. Les deux artistes ont créé un manga inédit, reprenant les personnages de leurs deux séries. Les crossovers sont particulièrement rares dans le manga, et c'est d'autant plus vrai dans le shôjo ! Cette fois-ci, ces deux amies de longues dates se sont permises une fantaisie, pour le plus grand plaisir des lecteurs. C'est dans le numéro 12 du Margaret qu'est publié ce chapitre inédit. A noter que No Longer Heroine était d'ordinaire prépublié dans le magazine Betsuma. Ces derniers temps, les services édito japonais redoublent donc d'inventivité pour faire la promotion de leurs mangas auprès de lecteurs différents.

Les deux premiers tomes de No Longer Heroine sont désormais disponibles en français ! Et vous êtes, lecteurs comme journalistes, unanimes sur les qualités de ce shôjo manga très moderne. Petit aperçu des avis lu ci et là :

Sous des aspects comiques qui n'ont pas l'air d'y toucher, No Longer Heroine aborde avec un certain réalisme des questions que nous sommes tous amenés à nous poser.

Manga-news.com

Une lecture appréciable pour se remettre en cause, se rendre compte de la portée de ses actes ou de son immobilisme.

BDZoom.com

Une série addictive, drôle et décalée où une amoureuse secrète transie essaye de devenir l'héroïne de la vie de son ami d'enfance, mais surtout celle de sa propre vie.

Fnac.com

No longer heroine, c’est un shôjo qui ne se prend pas au sérieux, hilarant et qui, en même temps, nous parle et réveille en nous de nombreux souvenirs.

Madmoizelle.com  

Fini, le temps où une héroïne de shôjo mettait plus de trente tomes avant de se déclarer… Avec No longer Heroine, préparez-vous à un renouveau du genre !

L'antre de la Louve

La vraie force de ce nouveau titre est bien sa justesse sur les sentiments féminins.

Toute la culture.com

Et encore... On pourrait passer des heures à vous citer des extraits d'articles ! Vous l'avez compris, le vrai intérêt de No Longer Heroine, au-delà du fait que Momoko Koda met en abîme le genre shôjo, c'est qu'elle sait décrire avec une pertinence rare, et un ton très moderne, les sentiments de ses personnages. Honnêtement, qui ne s'est jamais tapé un délire tout seul dans sa tête ? Qui n'a jamais échaffaudé un plan foireux ? Qui ne s'est pas mordu les doigts de s'être comporté comme un(e) idiot(e) ? Probablement personne ! Et grâce à Hatori, la mangaka nous propose de nous regarder nous-même, en miroir, pour nous prendre en main et ne jamais tomber dans l'immobilisme : DEVENONS LES HEROS DE NOS PROPRES VIES !!

  

A propos, il semblerait que certains d'entre vous sont un peu inquièts de savoir si la série gardera sa qualité sur toute sa longueur. Sachez-déjà que les premiers retours sur le second tome sont très positifs. De toute façon, Momoko Koda a su mettre fin à son shôjo en pleine appogée, et puisque la série s'achève en 10 tomes, vous n'avez plus aucune raison de ne pas vous laisser séduire !

Commentaires (3)

Portrait de Hatori

No Longer Heroine est un de mes shôjo favoris, je le connaissais déjà depuis longtemps, et lorsque votre annonce de sa licence était tombé, j'ai sauté au plafond. Non mais franchement ce shôjo est une vraie perle comme on en voit que très rarement, l'héroine est vraiment attachante, on l'a sent proche de nous, les personnages sont tous intéressants, et l'humour est omniprésent(bien que certaines scénes soient plus sérieuses, diférentes émotions parviennent au lecteur) et on a hâte de savoir dans quels pétrins Hatori va encore se mettre... Bref, que du positif pour ce shôjo hors norme. Sinon j'aimerais vraiment que le manga Hirunaka no Ryuusei de Mika Yamamori(avec qui Momoko Koda a fait le crossover) sorte en France. Peut être une de vos prochaines licences, j'espère!

Portrait de Emma

Je croise toujours les doigts pour que Hirunaka no Ryuusei soit enfin adapté en français. Je vais sûrement devoir attendre longtemps, par contre. C'est dommage parce que ce manga fait déjà parler de lui partout. Et déjà traduit en italien aussi. J'aimerais bien que vous battiez les anglais pour une fois. :)

Portrait de SHKareshi

C'est pas gentil de die ça : très souvent, on bat les anglais, hein !!! Plein de mangas sont disponibles ici, mais pas de l'autre côté de l'océan, et souvent avant T_____T

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.